L'entraînement de l'esprit en huit versets

France Allemagne Suisse Nepal Inde Sri Lanka Autriche Pays-Bas Hongrie Tchéquie Portugal
×
Tous les événements
Bouddhisme
Maîtres
Contact
Applications et eBooks
Livres
Home

L'entraînement de l'esprit en huit versets

Le grand Langri Tangpa, qui est considéré comme une des incarnations précédentes des Trijang Rinpoches, a composé ce texte. Ces versets montrent le point central du Bouddhisme, c'est-à-dire, le bien-être des êtres vivants et les pensées quotidiennes qui mènent à ce but. Ces versets peuvent être considérés comme étant le thème central des enseignants des monastères Rabten, de même que pour les maîtres de leur lignée de transmission.

Entraîner son attitude dans les pensées exprimées par ces versets est la méditation la plus précieuse et réciter ces versets quotidiennement est la meilleure prière, libres de toutes différences que nous pensons normalement voir entre religions et traditions.

  • Avec la pensée d’atteindre l’illumination
  • Pour accomplir le bien de tous le êtres,
  • Plus précieux que des joyaux qui comblent tous les vœux,
  • Ma pratique constante sera de les regarder comme chers.
  • Chaque fois que je serai avec d’autres personnes
  • Ma pratique sera de me considérer comme le moindre de tous,
  • Et du plus profond de mon cœur
  • Je reconnaîtrai les autres comme étant suprêmes.
  • Dans toutes mes actions j’examinerai mon esprit
  • Et dès que surgira une perturbation mentale,
  • Inconvenable pour moi-même et les autres,
  • Je l’affronterai fermement et la détournerai.
  • Chaque fois que je rencontrerai un être de nature méchante
  • Accablé par un karma négatif et une souffrance intense,
  • Je regarderai comme cher un être aussi rare,
  • Comme un précieux trésor que j’aurais découvert.
  • Si d’autres personnes, sous l’effet de la jalousie,
  • M’injurient, me calomnient et me dédaignent,
  • Ma pratique sera d’accepter la défaite
  • Et de leur offrir la victoire.
  • Si quelqu’un à qui j’ai fait du bien
  • Et en qui j’ai placé une grande confiance
  • Me blesse profondément,
  • Ma pratique sera de le regarder comme mon maître suprême.
  • En bref, j’offrirai de façon directe et indirecte
  • Tout avantage et tout bonheur à tous les êtres, mes mères.
  • Je pratiquerai en secret de prendre sur moi le fardeau
  • De toutes leurs actions nuisibles et leurs souffrances.
  • Par la perception de tous les phénomènes comme illusoires
  • Je garderai ces pratiques pures de toutes les souillures des huit préoccupations mondaines
  • Et, libéré de l’attachement, je délivrerai tous les êtres
  • Des liens des perturbations mentales et du karma.
© 19.08.2018 Rabten Choeling • ImpressumProtection des données