Kyabjé Trijang Dordjé Tchang

France Allemagne Suisse Népal Sri Lanka Autriche Pays-Bas Hongrie Tchéquie Portugal
×
Tous les événements
Djé Tsongkhapa
Bouddhisme
Maîtres
Méditation
Contact
Livres
Livres électroniques
Applications
Page d'accueil

Kyabjé Trijang Dordjé Tchang

Alors que Bouddha était encore le prince Siddharta et qu'il demeurait dans les palais de son père, il demanda à pouvoir voir son royaume. Son père prépara à trois reprises une excursion pour son fils dans le royaume des Shakyas et se soucia des moindres détails afin que son fils ne soit exposé à aucun désagrément.

Cependant, le prince Siddharta fut confronté à la maladie, la vieillesse et la mort lors de ces sorties. A chaque fois qu'il demanda à Channa, son ami cocher, la signification d'un de ces spectacles inattendus, à chaque fois celui-ci lui donna une réponse qui fit naître chez le prince une profonde compréhension de la souffrance de l'existence. Empli de renoncement, le prince fuya alors secrètement du palais et laissa son protecteur et ses amis derrière lui. Seuls Channa et son cheval purent accompagner Siddharta.

Après que Bouddha ait atteint l'illumination, Channa devint son élève et obtint l'état d'Arhat. Cet ami le plus proche de Bouddha apparut tout au long de l'histoire du Bouddhisme sous la forme de différentes incarnations, qui furent toujours des personnages clés garantissant une transmission sans erreur des enseignements de Bouddha.

En Inde, il apparut en tant qu'Arhat Madhoughocha, maître Vimala Shri, Chandrakirti, Shanta Rakchita qui fonda le Bouddhisme au Tibet et maître Atisha qui fut, au onzième siècle, responsable du renouveau d'un Bouddhisme sans erreur au Tibet.

Au Tibet, il apparut en tant que maître Kadampa Langri Tangpa et maître Shakya Champel Dorje. Lorsqu'il fut Djé Tsongkhapa, le fameux joyau de la couronne des érudits du pays des neiges, il fut le fondateur de la tradition Gelug. Le huitième Karmapa Mikyö Dorje est connu pour être une de ses incarnations, de même que le maître Nyingma Sur Chöying Rangdröl. Il fut aussi connu comme étant le 64e successeur sur le trône de Djé Tsongkhapa, s'appelant alors Tri Jang Chub Chöpel. La version courte de ce nom, Tri Jang, resta alors dans la lignée des Trijang Rinpoché jusqu'à aujourd'hui.

En 1900, il reprit naissance en tant que Tri Losang Yeshé, connu sous le nom de Kyabje Trijang Dorje Chang, le second enseignant de S.S. le 14e Dalaï Lama, et il fut largement considéré comme étant le maître bouddhiste le plus important du siècle dernier. Sa façon extraordinaire de donner les enseignements accomplit les vœux d'un nombre incalculable d'êtres et le but des enseignements de Bouddha. Tous les grands maîtres de notre époque appartenant à la tradition de Djé Tsongkhapa furent amenés à un stade supérieur sous sa direction spirituelle bienveillante. La personnalité la plus célèbre parmi ses élèves fut S.S. le Dalaï-Lama lui-même. Le fondateur du Letzehof, Gueshé Rabten Rinpoché, était un de ses fidèles élèves.

© 13.10.21 Rabten Choeling • ImpressumProtection des données